"""Mon corps est une vaste entreprise de risques philosophiques"""

-Sant'Egidio-



Présentée en Mai 2012 au salon 22 Reçoit - Toulouse (FR)





Photos : Hélène Saleille



"C’est écrit et scotché sur la porte du 274 rue Henri Desbal à Toulouse. Le Salonquireçoit et René Duran présentent Kamil Guenatri « La Terrasse », Sant’Ejidio Installation et Souad Salem, « Nous ne sommes pas des arbres… Soulèvements populaires en Afrique du Nord et question d’identité. »


Le 22. Mois peu importe, seul le vingt deuxième jour de chaque compte, mòstra, conta, raconte. Sur les murs de la salle blanche les slogans se répondent.
« 13h34, l’Egypte coincée dans tes dents », « Mur-mur dans l’oreille d’un désespéré », « Passage obligé par le vide-ordures ». 13h37 l’Egypte dans ton tube gastrique», « Nuage d’éléphant », « Tarzan se dandine dans les arbres de la ville ». Le corps de Kamil posé, déposé, tapis sur un. Tiré-glissé, installé au centre de sa telarahna installation. Fils tendus, lestés de carottes pendantes, sexes missiles tendus vers le bas, pis de culture, de lengas, d’esperits. « Ma conscience est double : celle d’un « homme » exprimant son existence dans ce monde et celle d’un « handicapé » qui cultive infatigablement sa différence dans le but de faire glisser les normes culturelles vers un nouvel inconnu. »


Contact !!! Faisceau de lumière. Projection d’angles. Castrent les elfes, ombres à mouvement à face de masque, chutes de pis. Son œuvre dard comme unique objectif d’outrer les artistes. Tout son rien. Funéraire visage de vie en poing t’y es. Furtifs les textes de sons rythment en terrasse. « 13h47, l’Egypte de ton rêve se fait refouler dans ton inconscient », « Un militaire, un politique et un industriel se baignent sensuellement dans un bain chaud d’or noir ».


Questionnement ? !! Cibles tirent, touchent, pénètrent… Cal sab çò que se passa dins son cap ? Du fauteuil roulant au tapis volant décollons, seguissam son esperit. Le corps était avant. Uèi différent comme l’érocke René Duran, le plus rocker aveyronnais du monde. Qui avec Papillon chrysalida Nouvel Optic. The best of groupes de rock minimal du monde. Tout au moins le notre. M’aime que Berrocal à Uzeste prît heurt. Clunhada à Balut. Différent !!!!   « Mon travail est au croisement du "spectacle" détourné, de l’installation en direct et de la transcendance de mes limites corporelles. La forme présentée est une poésie directe ritualisée dans laquelle j’opère un sacrifice symbolique sur mon corps, mes pensées et les objets qui m’entourent. »


Performante action. A terre les shiloms carottés non encore flétris sont semences, s’ensemencent. « Merci », « Jet-ski freudien » « Dinette de carottes râpées », « Le fou ne s’en fout pas de ne pas faire. »"


Article écrit par Jacme Gaudas. Visiter son blog.